Grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille jusqu’à ce que l’inattendu s’est produit

Lorsqu’Annabel Camp a trouvé un petit chiot maigre sur le bord de la route dans un État américain, elle ne savait pas que sa découverte entraînerait toute une série d’événements, à la suite desquels deux vies seraient sauvées.

La fille a nommé le chien Mason et l’a ramené à la maison pour s’occuper de lui. Cependant, sa grand-mère, avec qui vit Annabel, s’est vivement opposée au nouveau membre de la famille et a dit à sa petite-fille de retirer l’animal de la maison.

Grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille jusqu'à ce que l'inattendu s'est produit

«J’ai persuadé ma grand-mère de me permettre de garder le chiot au moins une semaine jusqu’à ce qu’il y ait une famille d’accueil prête à l’héberger», se souvient la jeune Américaine.

Cependant, sept jours plus tard, les nouveaux propriétaires n’ont pas été retrouvés. Par conséquent, la jeune fille a dû transférer le chien à l’organisation caritative The Humane Society. De là, le chien s’est retrouvé dans un hôtel pour animaux de compagnie en attendant une famille qui voudrait le ramener à la maison.

Mais alors l’inattendu s’est produit. Mason est tombé malade et a été envoyé à l’hôpital.

Grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille jusqu'à ce que l'inattendu s'est produit

«Quand j’ai appris que mon chien était malade, j’étais hystérique et j’ai pris sur moi de persuader grand-mère de le laisser entrer dans la maison, en lui promettant que l’animal ne lui causerait aucun problème. À contrecœur, grand-mère a accepté», a déclaré Annabel.

Grâce aux soins de la fille, le chien a rapidement récupéré. Mais grand-mère était très mécontente du quartier avec le nouveau locataire. Il était interdit au chien d’avoir tout contact avec la femme âgée et il n’était pas autorisé à marcher dans le couloir commun.

Grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille jusqu'à ce que l'inattendu s'est produit

« Cette nuit-là, je me suis réveillé avec Mason debout sur mon lit et aboyant bruyamment au visage. J’ai immédiatement suspecté que quelque chose n’allait pas. Après tout, mon chien aime vraiment dormir. J’ai sauté du lit. Le chien m’a regardé comme pour me dire «suis-moi». Il s’est précipité dans le couloir même où il est interdit de sortir, et a couru droit dans la chambre de ma grand-mère. Je l’ai trouvée dans la salle de bain, allongée sur le sol, inconsciente. Et Mason lui léchait le visage et gémissait », a déclaré la fille.

Le fait est que la grand-mère d’Annabel souffre d’une maladie cardiaque. Pour cette raison, elle perd périodiquement conscience. Et si elle n’est pas aidée à temps, la femme peut mourir. Grâce à la vigilance du chien, la petite-fille a réussi à fournir à mamie l’aide nécessaire, et tout s’est bien terminé.

Grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille jusqu'à ce que l'inattendu s'est produit

Depuis lors, l’attitude de la femme âgée envers le chien a changé.

«Maintenant, elle le caresse quand elle le voit, ce qu’elle n’a jamais fait pour lui. Je suis sûre que grand-mère l’aime à sa manière», dit Annabel.

Évaluation
( Пока оценок нет )
Vous avez aimé l'article ? A partager entre amis :
Seite Interessante